RadioForum
RadioForum n'est pas une clique ni un groupe fermé. N'hésitez-pas à donner votre opinion et ainsi contribuer à enrichir les discussions !
Derniers sujets
NouvellesAujourd'hui à 02:11Matou19
Sami FruitsHier à 18:24Admin
Last Call / Radio XMar 15 Aoû 2017, 21:36Alice au Qc
Musique années 80Lun 14 Aoû 2017, 20:50Admin
TennisLun 14 Aoû 2017, 08:16msemblaitaussi
Musique années 90Ven 11 Aoû 2017, 19:41Matou19
Le Parti québécoisJeu 10 Aoû 2017, 18:42Major Léa
Le CH...Mer 09 Aoû 2017, 19:14msemblaitaussi
Eugenie BouchardMer 09 Aoû 2017, 18:00msemblaitaussi
Montréal d'antanSam 05 Aoû 2017, 20:13Matou19
Sondage
Pourquoi écoutez-vous le 985fm ?
C'est la seule station que je capte
20% / 2
Je suis un peu maso sur les bords
40% / 4
Première Chaîne est trop intello pour moi
20% / 2
Je suis accro à la pub
20% / 2

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Diane
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Féminin
Nombre de messages : 2738
Date de naissance : 24/05/1950
Localisation : dans ma magnifique île
Humeur : deviner

Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Mar 10 Juin 2008, 11:02
Martin Croteau
Le mardi 10 juin 2008
La Presse

Ça n'a duré que quelques heures. Mais ça a fait peur. À 1,50$ le litre, le prix de l'essence a franchi hier un nouveau sommet, avant de revenir à une moyenne de 1,37$. Comment les consommateurs réagissent-ils en voyant défiler les chiffres de la pompe? Combien devront-ils payer de plus pour venir travailler au centre-ville ou se rendre à une destination estivale? Nous avons effectué pour vous ces calculs.

Depuis que les conditions le permettent, Pierre Beauchêne n'utilise plus sa fourgonnette pour se rendre au travail dans l'est de Montréal. Il enfourche plutôt sa motocyclette. Ce résidant de Repentigny et sa femme, parents de trois enfants, ne peuvent simplement plus se permettre de longs déplacements en automobile: rien que le mois dernier, l'essence a gobé 400$ à leur budget.

«Quatre cent dollars, ça signifie deux commandes par mois, dénonce le travailleur qui songe à trouver un emploi plus près de chez lui. Ça signifie moins de nourriture sur la table pour les enfants. Ça signifie qu'au lieu de me payer un bon pain croûté, je prends un p'tit pain à 99 cents. Au lieu de manger du steak, on mange du baloney.»

M. Beauchêne en avait long à dire lorsque La Presse l'a rencontré dans un Esso de la rue Notre-Dame, où un litre coûtait 1,51$. Avec des prix aussi élevés, comment un soudeur et son épouse serveuse peuvent-ils joindre les deux bouts? demande-t-il.

«Je fais 800$ par semaine. Quand tu calcules toutes les taxes que le gouvernement me prend, il me reste 575$. J'ai une maison à payer, j'ai une voiture à payer, j'ai une moto à payer, et trois enfants à nourrir.»

Sur la pompe, une feuille de papier informe les clients qu'ils doivent payer leur essence avant de faire le plein. Les gestionnaires de la station ont décidé de cette nouvelle méthode il y a trois semaines, à la suite d'une vague de vols. La caissière, Méranie Léveillé, confie qu'elle avait été témoin de trois larcins en moins d'une semaine avant que le détaillant ne pose les affiches.

«Maintenant, soupire-t-elle, on me dit «pourquoi je paierais à l'avance, tu ne me fais pas confiance?»«

Le Service de police de la Ville de Montréal ne tient pas de statistiques sur les vols d'essence, mais reconnaît que le phénomène est à la hausse. «La plupart des détaillants ont changé leurs façons de faire, explique le porte-parole du SPVM. Yannick Ouimet. Les gens doivent payer à l'avance, avant de faire le plein.»

Selon une étude publiée en fin de semaine par l'Association des études canadiennes, 14,2% des ménages québécois ont dû réduire leurs dépenses de manière significative pour faire face à la flambée des prix à la pompe.



«Voleur!»



Si les automobilistes voient rouge depuis l'envolée du cours du pétrole l'été dernier, les pompistes le savent mieux que quiconque. «Crosseur!» «Voleur!» Claude en prend plein les oreilles depuis quelque mois. «Le monde chiale contre le gouvernement, contre les pétrolières, contre les taxes, raconte l'employé d'une station-service au centre-ville. Ça dure parfois jusqu'à 10 minutes et quand ils ont fini, ils disent «mais je sais que c'est pas de ta faute».»

Leur faute ou pas, ils paient le prix, eux aussi. Chaque soir, son collègue Jessy gagnait entre 40$ et 50$ en pourboires lorsqu'il a été embauché. Par les temps qui courent, il se compte chanceux s'il quitte le boulot avec 20$ dans ses poches. Plusieurs clients ne mettent que trois ou cinq dollars d'essence à la fois, espérant que les prix baisseront le lendemain.

Ceux qui vivent de leur voiture doivent se serrer la ceinture encore davantage. Pour Antonio Tavares, chauffeur de taxi, chaque hausse de prix à la pompe se traduit par une facture de sept dollars par jour. En faisant le calcul, il perd des revenus de près de 2000$ par année, une fortune pour ce père qui doit faire vivre sa femme et sa fille.

«On ne peut rien y faire, dit-il. Les tarifs au kilomètre sont déjà assez élevés. La seule chose qu'on pourrait faire, c'est augmenter le tarif de base. Autrement, on pourrait faire fuir notre clientèle, et c'est la pire chose qui puisse nous arriver.»

Étonnamment, la flambée des prix a été une bénédiction pour son confrère Paul Butler. «Je conduis plus lentement, j'arrête le moteur dès que j'en ai l'occasion, indique-t-il. Mine de rien, mes factures d'essence ont baissé au cours des derniers mois.»

Selon l'Association des études canadiennes, 62% des Québécois ont modifié leurs habitudes au volant pour réduire leur consommation d'essence.

La Sûreté du Québec n'est toutefois pas en mesure de dire si le nombre de contraventions pour excès de vitesse a baissé à cause des prix du carburant

http://www.cyberpresse.ca/article/20080610/CPACTUALITES/806100769/6488/CPACTUALITES

Patrick Lagacé

http://www.cyberpresse.ca/article/20080610/CPOPINIONS05/806100771/6488/CPACTUALITES
avatar
Matador
Super Étoile
Super Étoile
Masculin
Nombre de messages : 751
Date de naissance : 21/01/1957
Localisation : Quelque part loin d'ici
Humeur : Malgré mon avatar, je suis zen.

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Mar 10 Juin 2008, 19:31
C'est une conspiration mondiale organisée par quelques Desmarais et compagnie, pour affamer la classe moyenne. C'était prévu depuis longtemps, mais là ça se passe pour vrai.
Mon plein à partir du quart d'un réservoir jusqu'au top me coutait l'an dernier 60$, maintenant c'est 90$, on ris pu Angry

_________________
Triste de voir que les porcs ne finissent pas toujours à l'abattoir. Mais ça s'en viens mon Johnny.
Marybelle
Super Étoile
Super Étoile
Féminin
Nombre de messages : 578
Date de naissance : 14/03/1968
Localisation : Hockeyville !
Humeur : Tout dépend de la performance

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Mer 11 Juin 2008, 00:03
Il va surement y avoir révolte moment donné, c'est rendu que tu dois gagner un très bon salaire pour que ça vaille la peine d'aller travailler..Je me demande ou tout cela va nous mener, en tout cas les années futurs ne s'annoncent pas rose !
Difficile aujourd'hui que d'avoir des activités de loisirs, tout est trop cher tout le temps...Le travail devient tranquillement notre seul loisirs c'est d'une grande tristesse.
Comment dois je expliquer à mes enfants que la vie ce n'est maintenant que le travail ? Tout est sur-réglementé pour tout et pour rien, un casque pour faire ci, un permis pour faire cela, le soleil peut te tuer, à l'école tu n'es plus en sécurité...Heureusement que mes enfants sont équilibrés et sensés, merci mon Dieu !
x x x
avatar
Diane
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Féminin
Nombre de messages : 2738
Date de naissance : 24/05/1950
Localisation : dans ma magnifique île
Humeur : deviner

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Jeu 12 Juin 2008, 22:18
Le jeudi 12 juin 2008

Cartel de l’essence : des accusations criminelles déposées


La Tribune et
Presse Canadienne

SHERBROOKE

Treize individus et 11 entreprises sont accusés de complot criminel pour avoir fixé les prix de l’essence dans les secteurs de Sherbrooke, Magog, Thetford Mines et Victoriaville

De ce nombre, trois entreprises et un individu ont déjà plaidé coupable d’avoir participé à un complot cirminel fixant les prix dans une ou plusieurs communautés.

Le complot se serait déroulé sur deux ans, du printemps 2005 au printemps 2007 et les accusations ont été déposée par le Bureau de la concurrence à la suite d’une longue enquête.

Cette enquête avait permis d’apprendre que des détaillants ou des représentants complotaient entre eux et s’entendaient pour fixer les prix et le moment pour les augmenter.

Selon le bureau, le complot visait le prix de vente au détail payé à la pompe par les consommateurs.

D’autres enquêtes sont en cours ailleurs au Canada.

Les entreprises qui ont plaidé coupables sont Les Pétroles Therrien Inc., qui exploite sous la bannière Pétro-T, et Distributions pétrolières Therrien Inc. (179 000 $), de même que Ultramar Ltée (1 850 000 $).

Un individu, Jacques Ouellet, employé d'Ultramar Ltée, a aussi plaidé coupable et a été condamné à payer une amende de 50 000 $.

Selon ce qui a été possible d'apprendre, plusieurs autres accusations pourraient tomber. À Sherbrooke et Magog, l'enquête vise 54 des 66 stations d'essence. À Victoriaville, presque la totalité des détaillants sont visés, soit 23 sur 24.

Même tableau à Thetford, où 21 des 23 stations-services ont été incluses dans l'enquête.

En 2006

Sheridan Scott, commissaire de la concurrence, a dévoilé le résultat de son enquête jeudi à Montréal et annoncé «des développements majeurs relatifs à un complot criminel de fixation des prix de l’essence dans quatre marchés locaux au Québec».

L’enquête a été entreprise en juin 2006. Rappelons qu’elle avait pour but de savoir si des vendeurs d'essence ont tenté de fixer les prix entre eux.

À l’époque, le Bureau de la concurrence du Canada avait amorcé une enquête estimant qu'il y avait des «motifs raisonnables de croire qu'une infraction de fixation de prix a eu lieu», après avoir obtenu des mandats de perquisition.

Autour de 80 points vente étaient alors visés, en vertu de la Loi sur la concurrence.


http://www.cyberpresse.ca/article/20080612/CPTRIBUNE/80612160/5242/CPTRIBUNE
avatar
Diane
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Féminin
Nombre de messages : 2738
Date de naissance : 24/05/1950
Localisation : dans ma magnifique île
Humeur : deviner

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Sam 14 Juin 2008, 23:17
Québec sonne la charge pour l'auto électrique

Radio Canada


Les libéraux du premier ministre Jean Charest à Québec travaillent à toute vitesse pour mettre la dernière main à une série de projets pilotes d'autos électriques.

En fait, avec l'explosion du prix de l'essence, tous les partis à l'Assemblée nationale sont dans une course effrénée pour offrir rapidement une vision d'avenir d'un véhicule électrique québécois.

Le Devoir rapporte, dans sa livraison de vendredi, que le gouvernement Charest fera une annonce à ce sujet au début de la semaine prochaine.


Toujours selon le quotidien montréalais, les véhicules à basse vitesse, comme la ZENN (Zero emission no noise), assemblée à Saint-Jérôme et dont le prix est d'environ 15 000 $, et le Nemo, petit camion assemblé à Sainte-Thérèse, seront autorisés à rouler dans certaines municipalités partenaires, dont celle de Blainville.

Le Parti québécois et l'Action démocratique du Québec préparent eux aussi des plans de mise en valeur des véhicules électriques. Le PQ devrait dévoiler son plan dès samedi, a appris Le Devoir.

_________________
«Le monde est dangereux à vivre! - Non pas tant à cause de ceux qui fontle mal,
mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» -
Albert Einstein
avatar
Matador
Super Étoile
Super Étoile
Masculin
Nombre de messages : 751
Date de naissance : 21/01/1957
Localisation : Quelque part loin d'ici
Humeur : Malgré mon avatar, je suis zen.

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Dim 15 Juin 2008, 00:27
Oui bien beau tout ça mais moi j'ai besoin de rouler plus vite que 40 Km/h. Est-ce que Québec pourrait en attendant que les électriques soient plus perfectionnées, donner une subvention à l'achat d'une hybride au moins?
Ottawa en donnait des subventions, mais son programme d'aide a été abandonné lors de l'adoption du dernier budget, et ce sera dès la fin de 2008 Sad

_________________
Triste de voir que les porcs ne finissent pas toujours à l'abattoir. Mais ça s'en viens mon Johnny.
avatar
Diane
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Féminin
Nombre de messages : 2738
Date de naissance : 24/05/1950
Localisation : dans ma magnifique île
Humeur : deviner

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Dim 15 Juin 2008, 09:50
Que ce soit hybride , electrique il faut que les fabriquants fassent de ces autos
avec la capacité de mettre une remorque ce qui n'est pas le cas pour l'instant

_________________
«Le monde est dangereux à vivre! - Non pas tant à cause de ceux qui fontle mal,
mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» -
Albert Einstein
avatar
solidrock
Super Étoile
Super Étoile
Masculin
Nombre de messages : 590
Date de naissance : 26/01/1970
Localisation : Canada,Québec
Emploi/loisirs : réparateur matériel électonique/écouter la radio
Humeur : comme toujours

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Mar 17 Juin 2008, 17:27
Une des conséquenses plates de ces hausses sont que j'ai été obligé de vendre ma camaro...

Avec un gros V6 dedans ca coutait trop cher et étant donné que c'était une '86 et que le modèle n'est pas si rare,j'aimais mieux garder mon honda accord '83 avec un petit 4 cylindres qui est en meme temps de plus en plus rare.

c'est tellement rare une honda de plus de 20 ans sans rouille...
avatar
Diane
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Féminin
Nombre de messages : 2738
Date de naissance : 24/05/1950
Localisation : dans ma magnifique île
Humeur : deviner

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Mar 17 Juin 2008, 18:53
Le mardi 17 juin 2008


La voiture électrique à basse vitesse bientôt sur les routes




La Presse Canadienne

Montréal

Le Québec arrive à l'ère de la voiture électrique... ou presque. À compter du 17 juillet, deux véhicules électriques à basse vitesse, la voiture ZENN fabriquée à St-Jérôme et la camionnette NEMO fabriquée à Sainte-Thérèse, auront le droit de circuler sur les routes où la vitesse maximale est de 50 kilomètres à l'heure ou moins.

La ministre des Transports, Julie Boulet, a annoncé, mardi, à Montréal, la mise en oeuvre d'un projet pilote de trois ans qui servira à expérimenter l'usage de ces véhicules, à élaborer des règles de circulation sécuritaire et des normes d'équipement taillées sur mesure.

La ministre a toutefois clairement indiqué qu'il s'agit d'une étape préliminaire qui mènera à une présence permanente des véhicules à basse vitesse, ou VBV, au Québec.

Le projet pilote vise la totalité du territoire québécois et s'adresse autant aux particuliers qu'aux entreprises ou organismes publics.

Outre l'interdiction de circuler sur les routes où la vitesse permise est supérieure à 50 kilomètres à l'heure, les VBV devront être munis du triangle orange qui identifie les véhicules lents, ils devront circuler sur la voie de droite sauf pour effectuer un virage à gauche et leurs phares devront être allumés en tout temps.

De plus, le conducteur devra être titulaire d'un permis de conduire de promenade et le véhicule devra être immatriculé.

Ces véhicules, dont la vitesse est limitée à 40 kilomètres à l'heure, se destinent principalement à l'usage urbain et représente un choix intéressant pour les particuliers et travailleurs qui effectuent de courts trajets.

La ZENN, une deux places de type hatchback offrant un coffre de 13 pieds cubes, a une autonomie de 60 kilomètres et son opération coûte entre un et deux sous du kilomètre; la camionnette NEMO, qui a une capacité de charge d'une demi-tonne, a une autonomie de 115 kilomètres et le fabricant évalue le coût d'une utilisation quotidienne à environ 0,75 $.

_________________
«Le monde est dangereux à vivre! - Non pas tant à cause de ceux qui fontle mal,
mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» -
Albert Einstein
avatar
Diane
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Féminin
Nombre de messages : 2738
Date de naissance : 24/05/1950
Localisation : dans ma magnifique île
Humeur : deviner

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Mar 17 Juin 2008, 18:54
Tres tres pratique pour moi cette voiture

je vais me croire au debut des années 1900

14 heures de route pour voir ma fille

_________________
«Le monde est dangereux à vivre! - Non pas tant à cause de ceux qui fontle mal,
mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» -
Albert Einstein
avatar
Diane
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Féminin
Nombre de messages : 2738
Date de naissance : 24/05/1950
Localisation : dans ma magnifique île
Humeur : deviner

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Mar 17 Juin 2008, 18:58
@solidrock a écrit:Une des conséquenses plates de ces hausses sont que j'ai été obligé de vendre ma camaro...

Avec un gros V6 dedans ca coutait trop cher et étant donné que c'était une '86 et que le modèle n'est pas si rare,j'aimais mieux garder mon honda accord '83 avec un petit 4 cylindres qui est en meme temps de plus en plus rare.

c'est tellement rare une honda de plus de 20 ans sans rouille...

Que c'est plate la belle camaro

_________________
«Le monde est dangereux à vivre! - Non pas tant à cause de ceux qui fontle mal,
mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» -
Albert Einstein
avatar
lecowboy
Fefan à fanion
Masculin
Nombre de messages : 1818
Date de naissance : 19/03/1980
Localisation : mtl

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Dim 17 Jan 2016, 13:51
Lu dans LaPresse à Desmarais,

.................................................

citation::
Le retour des exportations iraniennes de brut n'est pas de bon augure pour un marché qui croule déjà sous l'excès d'offre.
...la faveur de la levée des sanctions occidentales pesant sur le pays depuis 2012, risque de compromettre davantage la reprise de cours au plus bas en 12 ans...

Peut-être pas de bon augure pour les pétro-crosseurs de "Total"(Desmarais) et autres de même acabit,
mais pour le consommateur ça veut dire de l'essence moins chère.
Et ça c'est tout ce qui compte.
Je n'aimerais pas relire à nouveau dans un futur rapproché le genre de commentaires tels que ceux qui précèdent.
Le prix à la pompe du samedi le 16 janvier 2016 à Montréal était de 99,4 le litre. cheers

http://affaires.lapresse.ca/economie/energie-et-ressources/201601/17/01-4940698-petrole-le-retour-de-liran-nest-pas-de-bon-augure.php
avatar
lecowboy
Fefan à fanion
Masculin
Nombre de messages : 1818
Date de naissance : 19/03/1980
Localisation : mtl

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

le Dim 17 Avr 2016, 17:14
Richard Le Hir l'avait bien prédit à "Point de bascule" sur radio infocité il y a quelques jours.


...................................

Après plusieurs heures de négociations, les pays producteurs de pétrole ne sont
finalement pas parvenus à un accord sur le gel de la production.
Le regain de tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran a compromis la conclusion d'un accord...


http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/021847361615-petrole-projet-daccord-sur-un-gel-des-niveaux-de-production-a-doha-1214379.php

http://radioinfocite.com/index.php


Hâte de voir le cours du pétrole demain.
Contenu sponsorisé

Re: Prix du Petrole: «Au lieu du steak on mange du baloney»

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum