RadioForum
RadioForum n'est pas une clique ni un groupe fermé. N'hésitez-pas à donner votre opinion et ainsi contribuer à enrichir les discussions !
Sondage
Pourquoi écoutez-vous le 985fm ?
C'est la seule station que je capte
20% / 2
Je suis un peu maso sur les bords
40% / 4
Première Chaîne est trop intello pour moi
20% / 2
Je suis accro à la pub
20% / 2

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
clement333
Flameur
Masculin
Nombre de messages : 1656
Date de naissance : 30/05/1975
Localisation : Montréal

Le virus Ebola

le Mar 05 Aoû 2014, 14:47
Le virus Ebola fait 887 morts, l'armée mobilisée en Sierra Leone et au Liberia

L'épidémie de virus Ebola a fait 887 morts en date du 1er août, a indiqué lundi l'Organisation mondiale de la santé. En Sierra Leone, l'ampleur de l'épidémie est telle que le président a annoncé une mobilisation générale.

« L'essence même de notre nation est en jeu », a déclaré le président Ernest Bai Koroma, à l'occasion d'une journée décrétée chômée pour combattre l'épidémie. L'armée a été mobilisée afin de prêter main-forte aux services d'urgence, au Liberia et en Sierra Leone.

Dans une déclaration solennelle, le président a affirmé avoir proclamé cette journée chômée, car « la famille est la clé dans notre lutte pour combattre le virus Ebola mortel ».

« Il est absolument nécessaire d'amener ceux qui ont le virus dans les centres de traitement, non seulement pour empêcher que d'autres contractent la maladie, mais aussi pour augmenter leurs chances de survie », a-t-il expliqué. La Sierra Leone a décrété l'urgence pour au moins deux mois.

Les commerces et les restaurants étaient fermés, les rues, désertes. Peu de véhicules circulaient dans les rues de la capitale, Freetown.

Des policiers en civil interrogeaient les rares habitants qui s'étaient aventurés dans les rues, les exhortant à rentrer chez eux, a constaté l'Agence France-Presse.

Dans l'est du pays, près des frontières avec la Guinée et le Liberia, où se concentre l'épidémie, la situation était plutôt calme lundi, selon les observateurs locaux.

La flambée de maladie à virus Ebola, qui a débuté en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone, a fait 887 morts présumés, sur les 1603 personnes contaminées, selon l'OMS.

Dernier pays en date où le virus est apparu, le Nigeria pourrait compter 4 cas sur son sol, selon l'OMS. Trois sont qualifiés de probables et un quatrième est jugé suspect.

Un nouveau cas au Nigeria

Un médecin de Lagos ayant soigné un Libérien mort de la maladie à virus Ebola a été contaminé, ont indiqué les autorités du Nigeria. Il s'agit du deuxième cas recensé dans la plus grande ville d'Afrique de l'Ouest, alors que l'épidémie tue toujours plus dans la région.

Soixante-dix autres personnes soupçonnées d'avoir été en contact avec le patient libérien sont surveillées par les autorités sanitaires nigérianes. Huit d'entre elles ont été placées en quarantaine à Lagos.

Aide de la Banque mondiale

De son côté, la Banque mondiale a mobilisé 200 millions de dollars en urgence pour aider la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone à contenir l'épidémie, indique un communiqué publié lundi à Washington. Les financements iront à l'achat de matériel médical, au paiement du personnel soignant ainsi qu'à la mise en place d'un système de veille médicale et de laboratoires dans les régions touchées. L'argent sera aussi consacré à aider les communautés économiquement touchées par l'impact de la maladie.

La Banque africaine de développement devrait quant à elle débloquer quelque 60 millions de dollars pour lutter contre l'épidémie.

Un cas aux États-Unis?

À New York, un homme était soigné lundi dans un hôpital pour des symptômes semblables à ceux de l'Ebola. Il a subi des analyses pour déterminer s'il est infecté par le virus, a annoncé le centre hospitalier, qui estime toutefois le risque faible.

Le résultat des analyses devrait être connu au bout de 48 à 72 heures. En attendant, l'homme a été isolé des autres patients.

Le malade, qui a une forte fièvre et des symptômes gastro-intestinaux, a récemment voyagé dans un pays de l'Afrique de l'Ouest où des cas d'Ebola ont été signalés.

Manifestations et barricades au Liberia

Des habitants de Monrovia ont manifesté lundi dans la capitale du Liberia, car de nombreux corps ont été abandonnés dans la rue, personne n'osant s'approcher d'eux par crainte de contracter le virus. Ainsi, les principales artères de Monrovia étaient bloquées.

« Aucune voiture n'est autorisée à passer ici tant que le gouvernement ne viendra pas chercher les corps qui gisent dans les maisons depuis quatre jours », a dit à l'AFP un manifestant, Kamara Fofana, dans un quartier de la banlieue ouest.

Les autorités ont expliqué que tout était fait afin que des terrains soient disponibles pour pouvoir rapidement y enterrer les morts.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2014/08/04/013-ebola-armee-epidemie-liberia-nigeria-sierra-leone-koroma-ernest-bai.shtml
avatar
clement333
Flameur
Masculin
Nombre de messages : 1656
Date de naissance : 30/05/1975
Localisation : Montréal

Re: Le virus Ebola

le Mar 05 Aoû 2014, 14:49
avatar
clement333
Flameur
Masculin
Nombre de messages : 1656
Date de naissance : 30/05/1975
Localisation : Montréal

Re: Le virus Ebola

le Mar 05 Aoû 2014, 14:53
Ebola: inquiétude aux 4 coins du monde

Deux travailleurs américains reçoivent un traitement expérimental contre l'Ebola

Deux travailleurs humanitaires américains atteints du virus Ebola ont pris un médicament expérimental n'ayant pas encore été testé sur les humains. Il a seulement été établi comme un traitement potentiel plus tôt cette année. Il est le fruit d'un programme de recherches de l'armée et du gouvernement américain.

L'état de Nancy Writebol et du Dr Kent Brantly s'améliore, bien qu'il soit impossible de savoir si le traitement en est responsable, ou s'ils se sont remis naturellement, comme d'autres avant eux. M. Brantly est soigné dans une aile spéciale isolée de l'hôpital universitaire Emory à Atlanta, et Mme Writebol devait s'y rendre aussi mardi à bord d'un avion spécialement équipé pour ce genre de soins.

Cet avion a d'ailleurs quitté la capitale du Liberia en direction d'Atlanta dans la nuit de lundi à mardi. L'appareil a décollé de l'aéroport de Moronvia vers 1 h 12, heure locale. Un journaliste de l'Associated Press a vu l'arrivée d'un convoi de quatre véhicules à l'aéroport.

Ils ont contracté le virus en travaillant au Liberia, l'un des quatre pays de l'Afrique de l'Ouest aux prises avec la plus importante éclosion d'Ebola à ce jour. Lundi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que le bilan s'établissait désormais à 887 morts en Guinée, en Sierra Leone, au Liberia et au Nigeria, et que plus de 1600 personnes étaient infectées.

Il n'y a pas de vaccin ou de traitement spécifique pour l'Ebola, mais plusieurs sont en développement.

Le traitement expérimental obtenu par les travailleurs humanitaires américains est nommé ZMapp et est produit par Mapp Biopharmaceutical de San Diego. Il vise à amplifier les efforts du système humanitaire pour combattre l'Ebola et est constitué d'anticorps produits par des animaux de laboratoire exposés à des portions du virus.

La compagnie a dit travailler avec LeafBio de San Diego, Defyrus de Toronto, le gouvernement américain et l'Agence de santé publique du Canada sur le développement du produit.

Mapp Biopharmaceutical a indiqué par communiqué « coopérer avec les agences gouvernementales appropriées pour augmenter la production dans les plus brefs délais », mais n'a pas donné de détails sur qui d'autres pourraient recevoir le traitement ni à quel moment.

Le traitement expérimental que reçoivent les deux travailleurs humanitaires américains a fait l'objet de recherches au Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg. Le médicament en question consiste en trois anticorps monoclonaux, des protéines qui ciblent une partie précise d'un virus. Les recherches ont été réalisées sous la direction du chef du programme des pathogènes spéciaux, le Dr Gary Kobinger.

http://actualites.ca.msn.com/mobilisation-contre-la-fi%c3%a8vre-%c3%a9bola-afrique-ouest
avatar
clement333
Flameur
Masculin
Nombre de messages : 1656
Date de naissance : 30/05/1975
Localisation : Montréal

Re: Le virus Ebola

le Dim 12 Oct 2014, 14:00
Ebola : une infirmière contaminée au Texas, la malade espagnole va «mieux»

Alors que le monde entier tente de se prémunir contre la propagation du virus Ebola, qui a déjà fait plus de 4000 morts en Afrique de l'Ouest, un nouveau cas a été diagnostiqué au Texas, aux Etats-Unis : il s'agit d'une soignante qui s'est occupée de l' homme décédé la semaine dernière de la fièvre hémorragique.

    C'est la deuxième contamination hors d'Afrique depuis le début de l'épidémie, après le cas de l'aide-soignante espagnole, qui lutte toujours pour sa vie dans un hôpital madrilène.

Un nouveau cas d'Ebola au Texas. Un membre du personnel soignant- une infirmière selon CNN - qui s'est occupé de Thomas Eric Duncan, décédé la semaine dernière du virus dans un hôpital texan, a également contracté le virus, ont annoncé ce dimanche les médecins américains. La soignante, dans un état «stable», avait un peu de fièvre vendredi soir, et a été mise en isolement et soumise à des examens. Aucune information quant à la manière dont elle avait été contaminée n'a été donnée.

Les autorités sanitaires américaines ont souligné qu'elles s'étaient préparées à un second cas, mais elles ont confié être «très inquiètes» car la professionnelle de santé portait l'équipement de protection recommandé par les Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC). «Le fait que nous n'ayons pas connaissance d'un non-respect du protocole est inquiétant car, clairement, il y a eu une faille», a déclaré le Dr. Thomas Frieden, directeur des CDC sur CBS.  «A coup sûr, le protocole n'a malheureusement et par inadvertance pas été suivi» pendant les soins prodigués à Duncan, a estimé sur ABC le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID). Le diagnostic tardif de Thomas Duncan avait créé une véritable psychose au Texas, où une centaine de personnes étant entrées en contact avec lui avaient été placées sous surveillance.

Espagne : un «certain espoir» pour l'aide-soignante malade. La santé de l'aide-soignante espagnole atteinte du virus Ebola s'améliore, avec une diminution de la charge virale. Sa santé est source «d'un certain espoir», a dit Fernando Simon, directeur du Centres d'alertes sanitaires et de secours du ministère de la Santé, presque une semaine après l'hospitalisation le 6 octobre de Teresa Romero, première personne atteinte par le virus hors d'Afrique. «Il semble que la charge virale soit contrôlée et se réduise», a-t-il expliqué, mais «il faut être très prudent avec une personne atteinte par Ebola qui reste toujours dans une situation critique car il est possible que d'autres organes soient touchés». «Elle va mieux, elle n'a plus de fièvre, il semble que tout en restant gravement (malade) elle aille mieux et qu'elle aille de l'avant. C'est grave mais stable, cela donne de l'espoir», avait aussi déclaré samedi soir Jose-Ramon Romero à La Sexta, une chaîne de télévision privée. Quinze autres personnes sont en observation dans le même hôpital, mais aucune ne présente de symptômes.

Le FMI demande à ne pas «terroriser la planète vis-a-vis de l'Afrique». Le FMI a averti ce dimanche que les mesures prises pour prévenir l'expansion de l'épidémie d'Ebola hors d'Afrique de l'Ouest - où elle a déjà fait plus de 4000 morts- ne devaient pas «terroriser la planète», au moment où l'Espagne se prenait dimanche à espérer pour une aide-soignante qui lutte contre la maladie. «Nous devons faire preuve d'une extrême prudence pour ne pas terroriser la planète vis-a-vis de l'Afrique dans son ensemble», a déclaré la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde.

Nouvelle fausse alerte en France. Un bus de la société Eurolines en provenance d'Italie et à destination de Paris a été intercepté dans la nuit de samedi à dimanche en Bourgogne en raison d'une suspicion de cas d'Ebola, rapporte ce dimanche le Bien Public. Les passagers ont été amenés au CHU de Dijon (Côte-d'Or) pour un dépistage, qui s'est révélé négatif pour tout le monde. Les fausses alertes se multiplient en France. Après un cas de panique dans une école primaire accueillant des enfants arrivés de Guinée, un bâtiment public en banlieue parisienne a été brièvement bouclé jeudi après le malaise d'un jeune homme, lui aussi arrivé de Guinée. Une nouvelle fausse alerte.

Réunion israélo-palestinienne pour organiser la lutte contre l'épidémie.  Des responsables des deux camps se sont rencontrés samedi soir pour mettre en place une feuille de route contre une éventuelle propagation du virus en Israël et dans les territoires palestiniens. Selon une source anonyme au sein du ministère, une formation d'épidémiologie sera par ailleurs proposée en Israël pour des responsables palestiniens et jordaniens. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a convoqué dimanche plusieurs responsables gouvernementaux et militaires israéliens et a annoncé une série de mesures préventives. Ces efforts se concentreront aux frontières, et en particulier à l'aéroport de Tel-Aviv,

http://www.leparisien.fr/societe/ebola-un-soignant-au-texas-a-contracte-le-virus-12-10-2014-4207289.php#xtref=http%3A%2F%2Fwww.google.ca%2Furl%3Fsa%3Dt%24rct%3Dj%24q%3D%24esrc%3Ds%24frm%3D1%24source%3Dweb%24cd%3D2%24sqi%3D2%24ved%3D0CD4QqQIwAQ%24url%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.leparisien.fr%252Fsociete%252Febola-un-soignant-au-texas-a-contracte-le-virus-12-10-2014-4207289.php%24ei%3DwL86VPT4NNC1sQS0n4LoDg%24usg%3DAFQjCNFI7L4vFhsUFSO287FeTLdIbTtU-g%24bvm%3Dbv.77161500%2Cd.cWc
avatar
clement333
Flameur
Masculin
Nombre de messages : 1656
Date de naissance : 30/05/1975
Localisation : Montréal

Re: Le virus Ebola

le Jeu 16 Oct 2014, 15:50


Man without hazmat suit during Ebola patient transfer was a supervisor: airline

Health workers in biohazard suits helped Dallas nurse Amber Vinson onto a private flight to Atlanta on Tuesday. A man, later identified as the medical protocol supervisor, created an online stir by not wearing Ebola-repelling protective gear, but an airline spokesperson said there was a reason for this.

http://www.nydailynews.com/news/national/man-hazmat-suit-transfers-dallas-ebola-patient-cdc-plane-article-1.1976079
avatar
clement333
Flameur
Masculin
Nombre de messages : 1656
Date de naissance : 30/05/1975
Localisation : Montréal

Re: Le virus Ebola

le Jeu 16 Oct 2014, 16:23

Du Ghana: Ebola n'est pas réel et les seules personnes qui ont été malades sont ceux qui s'étaient fait vacciner par la croix rouge

10/14/2014

Autre que le message original de facebook, ce site est le premier à porter ce dont il a besoin et de se propager, l'avenir peut être monté sur celle-ci, ARCHIVE, POST POST ET RE-POST!

Nana Kwame a écrit:

Les gens dans le monde occidental ont besoin de savoir ce qui se passe ici en Afrique de l'Ouest. Ils mentent !!! "Ebola" comme un virus n'existe pas et n'est pas "Spread". La Croix-Rouge a apporté une maladie à 4 pays spécifiques pour 4 raisons spécifiques et il n'est contractée par ceux qui reçoivent des traitements et des injections de la Croix-Rouge. C'est pourquoi les Libériens et Nigérians ont commencé à coups de pied la Croix-Rouge de leur pays et de faire rapport dans les nouvelles de la vérité. Maintenant garder avec moi:

RAISONS:

La plupart des gens sautent à "l'exode" qui est sans doute toujours à l'esprit de l'Occident quand il s'agit de l'Afrique. Mais je vous assure Afrique ne peut JAMAIS être dépeuplée en tuant 160 personnes par jour alors que des milliers naissent par jour. Ainsi, les véritables raisons sont beaucoup plus tangible.

Raison n ° 1: Ce vaccin mis en œuvre maladie être "appelé" Ebola a été introduit en Afrique de l'Ouest pour l'objectif final d'obtenir des troupes au sol au Nigeria, au Libéria et en Sierra Leone. Si vous vous souvenez Amérique essayait juste d'entrer dans le Nigeria pour #BULLSHIT "Boko Haram", mais qui s'est effondré lorsque les Nigérians ont commencé à dire la vérité. Il n'y a pas jeunes filles disparues. Le soutien mondial est tombé à travers le plancher, et une nouvelle raison a été nécessaire pour obtenir des troupes au Nigeria et voler les nouvelles réserves de pétrole qu'ils ont découverts.

Raison n ° 2: La Sierra Leone est le plus grand fournisseur mondial de diamants. Pour les 4 derniers mois, ils ont été en grève, refusant de fournir des diamants en raison de conditions de travail horribles et les salaires d'esclaves. L'Occident ne va pas payer un salaire équitable pour les ressources, car l'idée est de garder ces personnes survivent avec des sacs de riz et de l'aide étrangère afin qu'ils demeurent une source de main-d'œuvre servile pas cher pour toujours. Une raison est également nécessaire pour envoyer des troupes sur le terrain en Sierra Leone pour forcer un terme à des mineurs de diamants grèves. Ce n'est pas la première fois que ceci a été fait. Lorsque les mineurs refusent de travailler l'envoi de troupes à l'intérieur et même si elles ont de tuer et de les remplacer tous, le seul désir est d'obtenir des diamants de retour sortant du pays.
Bien sûr, pour lancer plusieurs campagnes pour envahir ces pays séparément être trop louche. Mais quelque chose comme "Ebola" permet d'accéder à toute une région en même temps ...

Raison n ° 3: En plus de voler le pétrole nigérian, et en forçant la Sierra Leone retour à l'exploitation minière, les troupes ont également été envoyés dans FORCER vaccinations (mortelle de poison "Ebola") sur ces Africains qui ne sont pas assez fou pour prendre volontiers.

3000 soldats sont envoyés pour s'assurer que ce «poison» continue de se propager, car encore une fois il ne se propage que par la vaccination. Comme de plus en plus d'articles de presse sont publiés dès qu'ils ont été au Libéria, en informant le peuplé des mensonges et les manipulations des États-Unis, de plus en plus d'Africains refusent de visiter la Croix-Rouge. Les troupes vont forcer ces vaccins sur le peuple pour assurer l'aspect visible d'une pandémie à virus Ebola. En plus de cela, ils vont protéger la Croix-Rouge des Libériens et des Nigérians qui ont été en droit de les éjecter de leur pays.

Raison 4: Last but not least, l'apparition de cette «pandémie» Ebola (devrait Américains de ne pas attraper le) seront utilisés pour effrayer les innombrables millions en prenant un «vaccin Ebola" qui est en réalité la pandémie. Déjà, ils ont commencé avec des histoires de la façon dont il a été amené aux États-Unis et est apparu dans Dallas, comment les médecins blancs ont été guéris, mais noir infectées ne sont pas autorisés à être traités, etc

Tout cela va faire est de Noirs efforçons de recevoir le vaccin, car il semble que la «guérison» est freinée de Noirs. Ils courent en foule pour l'obtenir et puis il y aura de sérieux problèmes. Avec tout ce que nous avons vu révélé à propos des vaccins cette année, vous pourriez penser que nous avons appris notre leçon. Tout ce que je peux faire, c'est l'espère, parce qu'ils comptent sur notre ignorance pour compléter leurs programmes.

Demandez-vous: Si Ebola était vraiment transmet de personne à personne, au lieu de propagation contrôlée par la vaccination - Alors pourquoi la CDC et le gouvernement américain continuera à autoriser des vols dans et hors de ces pays avec absolument aucune réglementation, ou pas du tout? Nous devons commencer à penser et partager l'information à l'échelle mondiale, car ils ne donnent pas le vrai point de vue des gens qui vivent ici en Afrique de l'Ouest. Ils mentent pour leur propre bénéfice et il n'y a pas suffisamment de voix là-bas avec une plate-forme pour aider à partager notre réalité. Des centaines de milliers de personnes ont été tuées, paralysé et handicapé par ceux-ci et d'autres «nouveaux» vaccins dans le monde entier et nous sommes enfin en prendre conscience. Maintenant, qu'allons-nous faire avec toute cette information?

Référence:Jim Pierre Freelance
http://scoop.tumeniaisestu.ca/toutes-les-nouvelles

Other than the original facebook post, this web site is the first one to carry this and it needs to be spread, the future may be riding on this one, ARCHIVE, POST POST AND RE-POST!

Nana Kwame wrote:

People in the Western World need to know what’s happening here in West Africa. THEY ARE LYING!!! “Ebola” as a virus does NOT Exist and is NOT “Spread”. The Red Cross has brought a disease to 4 specific countries for 4 specific reasons and it is only contracted by those who receive treatments and injections from the Red Cross. That is why Liberians and Nigerians have begun kicking the Red Cross out of their countries and reporting in the news the truth. Now bear with me:

REASONS:

Most people jump to “depopulation” which is no doubt always on the mind of the West when it comes to Africa. But I assure you Africa can NEVER be depopulated by killing 160 people a day when thousands are born per day. So the real reasons are much more tangible.

Reason 1: This vaccine implemented sickness being “called” Ebola was introduced into West Africa for the end goal of getting troops on the ground in Nigeria, Liberia, and Sierra Leone. If you remember America was just trying to get into Nigeria for “Boko Haram” #BULLSHIT but that fell apart when Nigerians started telling the truth. There ARE NO GIRLS MISSING. Global support fell through the floor, and a new reason was needed to get troops into Nigeria and steal the new oil reserves they have discovered.

Reason 2: Sierra Leone is the World’s Largest Supplier of Diamonds. For the past 4 months they have been on strike, refusing to provide diamonds due to horrible working conditions and slave pay. The West will not pay a fair wage for the resources because the idea is to keep these people surviving on rice bags and foreign aid so that they remain a source of cheap slave labor forever. A reason was also needed to get troops on the ground in Sierra Leone to force an end to the diamond miners strikes. This is not the first time this has been done. When miners refuse to work troops are sent in and even if they have to kill and replace them all, the only desire is to get diamonds back flowing out of the country.

Of course to launch multiple campaigns to invade these countries separately would be way too fishy. But something like “Ebola” allows access to an entire area simultaneously…

Reason 3: In addition to stealing Nigerian oil, and forcing Sierra Leone back tomining, troops have also been sent in to FORCE vaccinations (Deadly “Ebola” Poison) onto those Africans who are not foolish enough to take them willingly.

3000 troops are being sent in to make sure that this “poison” continues to spread, because again it is only spread through vaccination. As more and more news articles are released as they have been in Liberia, informing the populous of the US lies and manipulation, more and more Africans are refusing to visit the Red Cross. Troops will force these vaccinations upon the people to ensure the visible appearance of an Ebola pandemic. In addition to this they will protect the Red Cross from the Liberians and Nigerians who have been rightfully ejecting them from their countries.

Reason 4: Last but not least, the APPEARANCE of this Ebola “pandemic” (should Americans not catch on) will be used to scare the countless millions into taking an “Ebola vaccine” which in reality is the pandemic. Already they have started with stories of how it has been brought to the U.S. and has appeared in Dallas, how white doctors were cured but black infected are not being allowed to be treated, etc.

ALL that will do is make blacks STRIVE to get the vaccine, because it appears that the “cure” is being held back from blacks. They will run out in droves to get it and then there will be serious problems. With all we have seen revealed about vaccines this year you would think we learned our lesson. All I can do is hope so, Because they rely on our ignorance to complete their agendas.

Ask yourself: If Ebola really was spread from person to person, instead of controlled spread through vaccination – then WHY would the CDC and the US Government continue to allow flights in and out of these countries with absolutely no regulation, Or At All? We have got to start thinking and sharing information globally because they do not give the true perspective of the people who live here in West Africa. They are lying for their own benefit and there aren’t enough voices out there with a platform to help share our reality. Hundreds of thousands have been killed, paralyzed and disabled by these and other “new” vaccines all over the world and we are finally becoming aware of it. Now what will we do with all this information?

Original post

http://exopolitics.blogs.com/ebolagate/2014/10/ebola-and-the-bankers-by-jim-stone-freelance.html
avatar
clement333
Flameur
Masculin
Nombre de messages : 1656
Date de naissance : 30/05/1975
Localisation : Montréal

Re: Le virus Ebola

le Sam 18 Oct 2014, 16:46


NEW: President Obama issues executive order authorizing the calling up of reserve troops, if necessary, to fight Ebola outbreak

Obama signe un ordre autorisant les troupes à intervenir pour lutter contre la propagation du virus Ebola.
avatar
clement333
Flameur
Masculin
Nombre de messages : 1656
Date de naissance : 30/05/1975
Localisation : Montréal

Re: Le virus Ebola

le Sam 25 Oct 2014, 11:09
C'est simple,selon lui,pour ne pas pogner l'Ébola,suffit de ne pas manger la merde ou le mucus sur la rue ou dans le métro!

msemblaitaussi
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Masculin
Nombre de messages : 1220
Date de naissance : 16/08/1977
Localisation : montréal

Re: Le virus Ebola

le Sam 25 Oct 2014, 17:01
Un p'tit peu d'ébola + p'tit peu d'djihadistes canadien à la vanille, mais sans l'scoop du placard.

Tordant pareil.

http://www.youtube.com/watch?v=d4pT2kO_Nsc
Contenu sponsorisé

Re: Le virus Ebola

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum