RadioForum
RadioForum n'est pas une clique ni un groupe fermé. N'hésitez-pas à donner votre opinion et ainsi contribuer à enrichir les discussions !
Derniers sujets
Sondage
Pourquoi écoutez-vous le 985fm ?
C'est la seule station que je capte
20% / 2
Je suis un peu maso sur les bords
40% / 4
Première Chaîne est trop intello pour moi
20% / 2
Je suis accro à la pub
20% / 2

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Petit coquin
Masculin
Nombre de messages : 19529
Localisation : On the air
Artiste préféré : The Boss
http://www.radioforum.biz/

Couillard rate un premier test de transparence

le Mar 10 Juin 2014, 22:49
Le « premier gouvernement véritablement ouvert » du Québec entreprend son mandat par un refus presque complet de répondre à des demandes d’accès à l’information visant à obtenir les cahiers de breffage des nouveaux ministres. Dix-huit ministères sur dix-neuf ont ainsi répondu un « non » catégorique aux demandes du Devoir, cela en invoquant une quinzaine d’articles différents.

Les demandes visaient toutes à obtenir « copie des notes de briefing [ou cahiers] remis au ministre depuis les élections du 7 avril ». Quand un ministre est nommé, ses fonctionnaires préparent un « cahier d’accueil ministériel » rassemblant une foule d’informations sur ce que le ministre devrait savoir : dossiers chauds, statistiques, contexte, fonctionnement du ministère, tout y passe. C’est le cahier d’étude de base.

Or, un seul ministère — celui du Tourisme — a répondu positivement à la demande du Devoir. Et encore : les deux pages concernant les « avis sur les dossiers d’actualité » sont parvenues vides, donc caviardées.

Les 18 autres ministères ont évoqué une multitude d’articles pour éviter de transmettre les informations demandées. La quasi-totalité se sont retranchés derrière le controversé article 34, qui dit qu’un « document produit pour le compte d’un membre de l’Assemblée nationale n’est pas accessible, à moins que le membre ne le juge opportun ».

Cet article donne dans les faits le pouvoir à un ministre ou à un député de bloquer une demande à sa guise. L’ancien ministre péquiste responsable du dossier de la Loi d’accès à l’information, Bernard Drainville, avait indiqué être « préoccupé » par la portée de cet article au printemps 2013.

À l’époque, le gouvernement Marois avait promis une réforme de la Loi d’accès. Il n’a pu la déposer avant le déclenchement des élections. Les libéraux de Philippe Couillard promettent maintenant la même chose.

« J’ai donné un mandat spécifique au ministre responsable de l’Accès à l’information [Jean-Marc Fournier] : réviser les lois et les règlements qui touchent l’accès à l’information, la divulgation des informations relatives aux contrats, aux dépenses et aux engagements de l’État et de ses représentants », a indiqué le premier ministre dans son discours inaugural. « Il faut que la transparence soit la plus entière possible et qu’elle ne trouve comme limite que la protection de la vie privée », avait-il ajouté. M. Couillard a promis à maintes reprises en campagne électorale de diriger le « premier gouvernement véritablement ouvert de l’histoire du Québec ».

Plusieurs articles

Mais il n’y a pas que l’article 34 qui serve à contourner les demandes. Les divers ministères contactés ont ainsi invoqué un total de 15 articles de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels pour se soustraire à l’article 9, qui dit que « toute personne qui en fait la demande a droit d’accès aux documents d’un organisme public ».

Notamment : l’article 18 (refus parce que le document contient des renseignements obtenus de sources étrangères) ; l’article 19 (divulguer le renseignement pourrait porter préjudice aux relations entre Québec et un autre gouvernement international) ; les articles 20, 24 et 27 (dévoiler nuirait à une négociation en cours) ; l’article 21 (pourrait dévoiler un projet de transaction ou d’imposition d’une taxe, par exemple) ; les articles 22 et 23 (ils concernent le « secret professionnel ») ; l’article 31 (opinion juridique en cause) ; les articles 33 et 37 (délais de 10 ou 25 ans pour certains documents)…

Québec, un cancre

La semaine dernière, une enquête menée par un organisme représentant plus de 875 quotidiens ou hebdomadaires dans toutes les provinces et les territoires du pays révélait que le Québec faisait figure de cancre en matière d’accès à l’information au Canada.

Le gouvernement du Québec n’a divulgué intégralement que 13 % des documents demandés aux fins de l’Enquête nationale sur l’accès à l’information. Plus de la moitié des demandes (53 %) ont été totalement ou partiellement refusées. Québec a ainsi obtenu la plus faible note au pays… ex aequo avec le gouvernement fédéral.

Le ministre Fournier n’a pu répondre à nos questions lundi.
http://www.ledevoir.com/politique/quebec/410550/couillard-rate-un-premier-test-de-transparence
avatar
lecowboy
Fefan à fanion
Masculin
Nombre de messages : 1818
Date de naissance : 19/03/1980
Localisation : mtl

Re: Couillard rate un premier test de transparence

le Dim 10 Aoû 2014, 01:58
avatar
Yan
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Masculin
Nombre de messages : 3407
Date de naissance : 16/10/1977
Localisation : Magog

Re: Couillard rate un premier test de transparence

le Dim 10 Aoû 2014, 02:12


En plus, la Commission-jeunesse du PLQ à Sherbrooke a été une totale perte de temps car les jeunes Libéraux n'ont jamais eu le temps de proposer et d'expliquer au «Grand Boss» pourquoi que les CEGEPS devaient êtres abolis et la SAQ privatisée puisque le «Grand Boss» ne voulait rien savoir en partant...
avatar
lecowboy
Fefan à fanion
Masculin
Nombre de messages : 1818
Date de naissance : 19/03/1980
Localisation : mtl

Re: Couillard rate un premier test de transparence

le Dim 10 Aoû 2014, 02:54
C'est bien vrai. Il les a court-circuités en partant.
Un manque de courtoisie.
avatar
Yan
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Masculin
Nombre de messages : 3407
Date de naissance : 16/10/1977
Localisation : Magog

Re: Couillard rate un premier test de transparence

le Dim 10 Aoû 2014, 03:05
lecowboy a écrit:C'est bien vrai. Il les a court-circuités en partant.
Un manque de courtoisie.


Quand c'est un parti politique avec une ligne de parti dictatoriale comme celui-là où que seuls les boss (le Conseil) en haut avec les ordres des copains et des lobbys qui ont décidés pour le Conseil que c'était ça pour leurs poches, BEN C'EST ÇA que ça va être pis ça ne sera pas d'autres choses parce-ce que le ti-monde (citoyens), c'est de la marde !

Que ça soit le nombre de caucus, de commissions ou de congrès de toutes sortes que tu voudras qu'ils fassent, la résultante est qu'il n'y a rien à faire car tout est déjà pipés d'avance en partant au seul bénéfices de ceux qui sont mieux placés que toi le petit !
avatar
lecowboy
Fefan à fanion
Masculin
Nombre de messages : 1818
Date de naissance : 19/03/1980
Localisation : mtl

Re: Couillard rate un premier test de transparence

le Jeu 28 Aoû 2014, 05:14
...................
Le premier ministre Philippe Couillard accepte finalement la baisse du financement fédéral en santé, que son prédécesseur Jean Charest avait contesté.
« Notre gouvernement comprend que le rythme d'augmentation de 6 % dans le contexte économique financier actuel est difficile à maintenir. »
— Philippe Couillard, premier ministre libéral
 Il semble bien plus préoccupé par la situation économique du Canada que du Québec.  

Dès 2017, Ottawa réduira de 2 % à 3 % l'augmentation de ses fonds versés en santé aux provinces, ce qui privera le Québec de 7 milliards en 7 ans.
Le barbu va laisser filer 1 milliard par année. Que voulez-vous, il n'aime pas ça les chicanes.


Pour compenser l'important manque à gagner, Québec réduira ses dépenses en santé, a indiqué le premier ministre.
C'est le petit qui va crever.


Le premier ministre se dit cependant « préoccupé » par le fait que la nouvelle méthode de calcul se base seulement sur le nombre d'habitants de chaque province, sans prendre en compte ses spécificités.

Whouuu! le PM est préoccupé.
Tu a tout concédé, asteure
Shut up !! silent

http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/08/22/transferts-federaux-sante-philippe-couillard-laisse-tomber-contestation_n_5701340.html
avatar
lobbygouv
Commodore 64
Masculin
Nombre de messages : 148
Date de naissance : 01/09/1965
Localisation : Montréal

Ce n’est pas une promesse, mais c’est une joke

le Lun 10 Nov 2014, 20:04
250000 Emplois: l'engagement libéral est une Joke, pas une promesse, dit Leitao

Talonné par les partis d'opposition en raison des chiffres sur l'emploi, le ministre des Finances, Carlos Leitao, a tempéré lundi l'engagement électoral des libéraux de créer 250 000 emplois - majoritairement à temps plein - sur un horizon de cinq ans.


Contenu sponsorisé

Re: Couillard rate un premier test de transparence

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum