RadioForum
RadioForum n'est pas une clique ni un groupe fermé. N'hésitez-pas à donner votre opinion et ainsi contribuer à enrichir les discussions !
Sondage
Pourquoi écoutez-vous le 985fm ?
C'est la seule station que je capte
20% / 2
Je suis un peu maso sur les bords
40% / 4
Première Chaîne est trop intello pour moi
20% / 2
Je suis accro à la pub
20% / 2
anipassion.com
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Petit coquin
Masculin
Nombre de messages : 19456
Localisation : On the air
Artiste préféré : The Boss
http://www.radioforum.biz/

Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Dim 15 Sep 2013, 19:55
On comprend maintenant pourquoi il tire à boulets rouges sur la charte du PQ.

La burka commence à dépasser...

Embarrassé par la démission récente de son président, l'organisme chargé de la surveillance des espions canadiens voit maintenant un autre de ses membres placé sur la sellette: l'opposition s'inquiète des liens de Philippe Couillard, ex-ministre de la Santé du Québec, avec l'Arabie saoudite.

Choisi par le gouvernement Harper, le Dr Couillard a été nommé en 2010 au Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS), l'organisme qui surveille, au nom du Parlement, les activités du Service canadien de renseignement de sécurité.

Ses membres ont accès aux dossiers top secret des services de renseignement et contre-espionnage. Des informations qui peuvent concerner les alliés tout comme les ennemis du Canada.

La biographie du Dr Couillard sur le site du CSARS a toujours indiqué qu'il est également conseiller du prince Abdullah bin Abdulaziz Al-Rabeeah, ministre de la Santé du royaume d'Arabie saoudite. Cette fonction n'a pas fait beaucoup de vague, jusqu'à maintenant.

Mais la démission du président du CSARS le 10 novembre dernier a ravivé l'intérêt des partis de l'opposition. Arthur Porter a démissionné après que le National Post eut révélé ses liens d'affaires avec un lobbyiste international établi à Montréal qui aurait servi d'intermédiaire entre la Russie et des pays en développement. Des observateurs parlaient d'un risque de conflit d'intérêts.

L'affaire a suscité un intérêt nouveau envers Philippe Couillard et ses propres liens avec une puissance étrangère.

«C'est tout à fait inacceptable. Il est payé par l'Arabie saoudite. Je trouve dangereux qu'il siège encore au CSARS. Il n'a pas à travailler pour un autre pays en étant à un poste aussi sensible», s'offusque la députée Maria Mourani, porte-parole du Bloc québécois en matière de sécurité publique.

Celle-ci croit que le premier ministre doit obliger Philippe Couillard à choisir entre ses deux postes. «Si son choix, c'est l'Arabie saoudite, qu'il démissionne», dit-elle.

«Avant de le condamner, il faut l'entendre. Mais c'est clair qu'il y a une apparence de conflit d'intérêts, ce qui, souvent, est aussi grave qu'un conflit d'intérêts. Le gouvernement doit demander des comptes à M. Couillard», ajoute le député néo-démocrate Sylvain Chicoine.

Le bureau du premier ministre a défendu le Dr Couillard hier. «Il a été déterminé pendant les vérifications de sécurité que le fait d'occuper cette position n'est pas un conflit d'intérêts», a déclaré à La Presse Andrew MacDougall, porte-parole de Stephen Harper.

«En raison des événements récents, le ministre de la Sécurité publique va revoir le processus de sélection des membres du CSARS», a-t-il toutefois ajouté en référence à la démission de M. Porter.

Joint par La Presse, Philippe Couillard a expliqué son rôle auprès du prince. «Ce n'est pas comme si j'occupais un emploi pour le gouvernement d'Arabie Saoudite, ce qui serait un problème, je suis d'accord. Je suis dans un comité consultatif, qui se réunit une fois ou deux par année, et qui se concentre exclusivement sur des questions de santé», dit-il.

Les ONG internationales font souvent état de tortures, de châtiments corporels et de non-respect des droits des femmes dans le royaume ultrareligieux. Mais Philippe Couilllard se fait philosophe lorsqu'on l'interroge sur les valeurs du gouvernement saoudien.

«C'est un contexte culturel différent du nôtre. Est-ce que la meilleure approche est le retrait ou le contact et le partage des connaissances?», demande-t-il.
http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201111/23/01-4470733-les-liens-de-philippe-couillard-avec-larabie-saoudite-font-des-vagues.php
avatar
Major Léa
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Féminin
Nombre de messages : 1610

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Dim 15 Sep 2013, 21:25
Wow!  Ça va de mieux en mieux  ...  Mad 
M. Couillard...à suivre...!!!
avatar
Admin
Petit coquin
Masculin
Nombre de messages : 19456
Localisation : On the air
Artiste préféré : The Boss
http://www.radioforum.biz/

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Lun 17 Fév 2014, 15:07



 Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap Clap 
Jean Langlois
Vétéran
Vétéran
Masculin
Nombre de messages : 167
Date de naissance : 09/07/1962
Localisation : Charlevoix

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Lun 17 Fév 2014, 21:32
Je vous emprunte celle-là.
avatar
Admin
Petit coquin
Masculin
Nombre de messages : 19456
Localisation : On the air
Artiste préféré : The Boss
http://www.radioforum.biz/

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Mar 18 Fév 2014, 01:55
Québec — L’élue indépendante Fatima Houda-Pepin hausse le ton. Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, s’impose désormais comme l’« allié stratégique des intégristes religieux » dans le débat sur la charte de la laïcité.

« La meilleure arme contre l’intégrisme est la liberté », a fait valoir M. Couillard, jeudi, ce qui a fait bondir Mme Houda-Pepin. « C’est épouvantable de dire des choses pareilles pour quelqu’un qui prétend vouloir gouverner le Québec. Ça n’a vraiment pas d’allure. »

À ses yeux, le chef du PLQ « s’affiche ouvertement comme un allié stratégique des intégristes religieux » qui recourent à la liberté de religion consacrée dans la Charte des droits et libertés afin d’« imposer leur agenda politique » au Québec. « Ils l’ont fait dans le cas de la charia en Ontario. Ils ont essayé de le faire ici au Québec », rappelle la députée de La Pinière.
 
Attaque sur Twitter

Moins d’un mois après avoir été expulsée du caucus libéral, le torchon brûle entre M. Couillard et Mme Houda-Pepin. L’élue se disait vendredi victime de représailles politiques de la garde rapprochée du chef libéral.

En début de journée, un certain « Vérité_fhp » ou «@Vrit8 » a proposé de « raconter l’histoire d’une députée nommée Fatima » à coups de gazouillis sur le réseau social Twitter (voir l’encadré). En près de 30 tweets en 30 minutes, il dépeint l’ancienne députée libérale comme une personne « imbue » d’elle-même aux prises avec une soif insatiable de pouvoir, rapportant des événements s’étant déroulés derrière les portes closes du caucus libéral.

« Ce sont des histoires qui ne tiennent pas debout ! », affirme à l’autre bout du fil Mme Houda-Pepin, se disant persuadée de connaître l’identité des personnes derrière cette « campagne de dénigrement ». « Ça ne peut venir que du parti. Ce sont des racontars qui ne peuvent venir que de l’entourage de Philippe Couillard », affirme-t-elle avec assurance.

La députée refuse toutefois de partager leurs identités avec Le Devoir.

Cette nouvelle salve de ses détracteurs s’inscrit dans des « gestes de salissage » comme un portrait d’elle paru récemment dans La Presse, fait-elle remarquer. Son auteur était en mission commandée par le PLQ afin de ternir son image, ajoute-t-elle. « Ça a choqué beaucoup de libéraux. Qu’est-ce que vous voulez, nous sommes dans une période difficile pour le Parti libéral. »

« Je considère que l’insulte et le dénigrement, c’est les armes des faibles. M. Couillard fait la démonstration de sa faiblesse en s’adossant à ce type de salissage pour montrer qu’il est un leader. »

La députée indépendante a fait connaître mercredi un projet de loi de lutte contre l’intégrisme sur lequel elle travaillait depuis quelques années. « Pendant que moi je luttais contre l’intégrisme au Québec, Philippe Couillard était en train de faire un coup d’argent en Arabie saoudite, qui est la principale mamelle qui finance les intégrismes partout dans le monde, au Canada et au Québec. Donc, il peut toujours courir en essayant de me salir. »



http://www.ledevoir.com/politique/quebec/400107/couillard-se-fait-l-allie-des-integristes-accuse-houda-pepin


Mais qui est donc cette brave personne qui se cache derrière le pseudo Vérité_fhp ?  scratch
avatar
Admin
Petit coquin
Masculin
Nombre de messages : 19456
Localisation : On the air
Artiste préféré : The Boss
http://www.radioforum.biz/

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Mar 18 Mar 2014, 19:19
avatar
Admin
Petit coquin
Masculin
Nombre de messages : 19456
Localisation : On the air
Artiste préféré : The Boss
http://www.radioforum.biz/

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Jeu 22 Jan 2015, 20:19
Philippe d'Arabie en deuil.

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite est mort vendredi (jeudi soir à Montréal) et le prince Salmane lui succède sur le trône, a annoncé le palais royal dans un communiqué.

http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201501/22/01-4837641-arabie-saoudite-le-roi-abdallah-nest-plus.php
avatar
Admin
Petit coquin
Masculin
Nombre de messages : 19456
Localisation : On the air
Artiste préféré : The Boss
http://www.radioforum.biz/

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Ven 23 Jan 2015, 11:14
Réputation du message : 100% (1 vote)
Philippe Couillard et l’islamisme: Monsieur le Premier ministre, j’ai honte !

Monsieur le Premier ministre,

Je me permets de vous écrire pour vous exprimer le malaise croissant que vos actions et déclarations envers les partenaires étrangers du Québec suscitent chez moi.

Comme vous le savez, je m’intéresse depuis près de 30 ans aux relations internationales du Québec et j’ai toujours salué, au delà des clivages partisans, la contribution des gouvernements successifs à la réputation internationale du Québec, notamment, dans votre famille politique, les actions structurantes de Jean Lesage et de Jean Charest.

Les nouvelles nous venant de votre passage à Bruxelles sont inquétantes, d’autant qu’elles s’additionnent à d’autres décisions ou actions déplorables en matière internationale.

Ce lundi, alors que le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, soulevait publiquement devant vous l’intérêt d’une collaboration accrue afin de prévenir la radicalisation islamique, notamment « à travers les programmes scolaires, la manière de s’adresser aux jeunes lorsqu’on leur parle de citoyenneté, de philosophie, de religion», vous avez osé affirmer que la question de la radicalisation n’avait «rien à voir» avec la neutralité religieuse de l’État. Vous répétiez ainsi des propos tenus, la veille, au Royaume-Uni.

Vous avez ajouté qu’il n’y avait, sur ce plan, au Québec, aucune urgence d’agir, reportant jusqu’en 2018 l’adoption d’une législation sur la laïcité. Vous brisiez ainsi la promesse électorale que vous aviez faite d’agir sur ce point en début de mandat.

Vos collègues belges ont du être ahuris de vous entendre affirmer que la question de la laïcité et de la neutralité de l’État ’’est distincte’’ de la lutte au radicalisme islamique. Vos hôtes belges savent, eux, que le refus de reconnaître la primauté des règles laïques sur les enseignements religieux est la racine même de la radicalisation. L’islamisme radical prône précisément la constitution d’un pouvoir politico-religieux, par définition anti-laïque. Je suis un peu gêné de devoir vous l’expliquer dans cette lettre ouverte.

Votre incompréhension du sujet explique peut-être pourquoi vous étiez absent de la grande manifestation de Paris. Des journalistes rapportent maintenant que vous ne vous y êtes pas présenté parce que vous n’aviez pas reçu d’invitation. Or l’extraordinaire mouvement de solidarité des chefs d’État et de gouvernement présents à cette grande marche tient justement à ce que les vrais amis de la France ont spontanément offert d’être présents, sans que des invitations aient été lancées.

Que le chef de gouvernement de la première nation francophone d’Amérique n’ait pas manifesté spontanément le désir d’incarner, par sa présence, l’amitié du Québec en ce moment de douleur est une faute grave. Le fait de n’avoir même pas dépêché de ministre, alors que le gouvernement de Stephen Harper l’a fait, est simplement en-dessous de tout.

Le journaliste Michel Pépin, de Radio-Canada, a noté ce qui suit dans son blogue le 12 janvier:

Il est intéressant de noter que Philippe Couillard n’a pas employé l’appellation « islamiste » en parlant de ces radicaux (coupables de l’attentat de Charlie Hebdo). En fait, je constate que le premier ministre n’emploie jamais cette expression. J’ai réécouté ses déclarations du 21 octobre, à la suite du meurtre d’un militaire à Saint-Jean-sur-Richelieu. Même s’il estimait alors qu’il y avait un lien entre cette attaque et l’intervention canadienne contre le groupe armé État islamique, M. Couillard était parvenu à ne jamais prononcer le mot islamique au cours de ce point de presse.

Une révision sommaire des articles consacrés au chef libéral confirme sa répugnance à faire un lien entre des individus qui se sont radicalisés et la religion islamique. Il semble prendre un soin particulier à ne jamais employer le mot « islam » ou l’une de ses déclinaisons dans un contexte négatif. (fin de citation)

Cher Premier ministre, la principale menace qui pèse sur la vie de nos citoyens dans les années qui viennent ne provient pas d’athés, de juifs ou de témoins de Jehovah radicalisés. Il provient de l’islamisme radical. Alors qu’en succession rapide, des attentats se sont déroulés chez nous, à Saint-Jean, tout près, à Ottawa, chez nos amis Français et, il s’en est fallu de peu, Belges, alors qu’on apprend que des organisations proches des Frères Musulmans sont présents au Québec et que de la propagande djihadiste est offerte dans quelques mosquées québécoises, votre refus de nommer le problème est préoccupant. Votre refus d’agir est pire encore.

Tout bien considéré, il était peut-être préférable que vous ne soyez pas en France, avec les autres dirigeants mondiaux, l’autre dimanche. Votre aveuglement face à la menace, votre refus d’agir pour la laïcité, auraient détonné. Nos amis étrangers auraient pu penser, faussement, que vous représentez correctement l’opinion québécoise.

Je l’ai dit, de Jean Lesage à Jean Charest à Pauline Marois, j’ai toujours estimé que, malgré la petitesse des moyens, nos Premiers ministres ont su bien représenter le Québec à l’étranger. Mais cette fois, sur la grande question de l’heure, je dois vous avouer, Monsieur le Premier ministre: j’ai honte.

Jean-François Lisée
avatar
Admin
Petit coquin
Masculin
Nombre de messages : 19456
Localisation : On the air
Artiste préféré : The Boss
http://www.radioforum.biz/

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Ven 23 Jan 2015, 14:37
P. Couillard, ou l'État au service des pro-charia : http://www.radioego.com/ego/listen/17598
avatar
Major Léa
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Féminin
Nombre de messages : 1610

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Ven 23 Jan 2015, 22:22
Pour le moins... déconcertant, M.Couillard. Question
avatar
Admin
Petit coquin
Masculin
Nombre de messages : 19456
Localisation : On the air
Artiste préféré : The Boss
http://www.radioforum.biz/

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Mar 27 Jan 2015, 14:06
Déconcertant tu dis ?

Philippe Couillard n’a aucune intention de limiter le droit des intégristes de pratiquer une version radicale de leur religion, un choix personnel, selon lui, dans la mesure où ils respectent la loi.

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/430054/l-integrisme-est-un-choix-personnel-juge-le-premier-ministre
msemblaitaussi
Hall Of Famer
Hall Of Famer
Masculin
Nombre de messages : 1219
Date de naissance : 16/08/1977
Localisation : montréal

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

le Lun 02 Fév 2015, 17:31
http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2015/02/02/006-imam-chaoui-reglement-homa-menard.shtml

Chapeau, Réal Ménard, un arrondissement d'sauvé !

n'peut pas en dire autant du lénifiant et engourdi Couillard.

Tellement silencieux, à ce sujet, que c'est à se demander si son ex-employeur saoudien (très riche et religieux) n'est pas en train d'le museler (pour ne pas dire ; lui serrer les "schnolls" d'aplomb) avec qques squelettes qu'il aurait, peut-être, oublié dans ses placards, en quittant l'Arabie saoudite à la fin d'son très lucratif contrat !

Quelle belle opportunité ça peut représenter, pour un très riche fou de Dieu, que d'avoir un certain contrôle, à distance, sur un des 1ier sinistres du + meilleur, grand et naïf (charte & justice bonbon) pays du monde, le Canadéa.

Dire qu'il y a eu assez de grands naïfs qui ont voté pour mettre au pouvoir un tel personnage !
Contenu sponsorisé

Re: Les liens de Philippe Couillard avec l'Arabie saoudite

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum