RadioForum
RadioForum n'est pas une clique ni un groupe fermé. N'hésitez-pas à donner votre opinion et ainsi contribuer à enrichir les discussions !
Derniers sujets
Sondage
Pourquoi écoutez-vous le 985fm ?
C'est la seule station que je capte
20% / 2
Je suis un peu maso sur les bords
40% / 4
Première Chaîne est trop intello pour moi
20% / 2
Je suis accro à la pub
20% / 2

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

David Lemieux

le Sam 09 Avr 2011, 09:47
Je disais dans un autre poste que on avait la fâche manie ici à Montréal de gonfler les stats de nos boxeurs...

Il a sous-estimé son adversaire après l'avoir dominé

MONTRÉAL - Marco Antonio Rubio n'avait peut-être l’air de rien, mais c’est néanmoins lui qui aura la chance de se battre en combat de championnat du monde.

À la surprise générale, David Lemieux a perdu son combat éliminatoire des poids moyens du WBC contre le Mexicain, après que son entraîneur Russ Anber eut jeté l’éponge à 2:36 du septième round, vendredi soir au Centre Bell, devant 4650 spectateurs en finale du quatrième et dernier gala de la série « Rapides et Dangereux » du Groupe Yvon Michel (GYM).

Lemieux (25-1) a ainsi subi une première défaite depuis le début de sa carrière, lui qui avait remporté 24 de ses 25 premiers duel avant la limite. Rubio (50-5-1, 43 K.-O.) devient quant à lui l’aspirant obligatoire au titre du WBC présentement détenu par l’Allemand Sebastian Zbik, qui le mettra cependant en jeu face au Mexicain Julio Cesar Chavez fils au mois de juin prochain.

Et dire que le Montréalais avait complètement dominé la première moitié de l’affrontement avant que le Mexicain ne prenne le contrôle du centre du ring au sixième assaut pour ne plus jamais regarder derrière par la suite. Lemieux a ensuite visité le tapis au milieu de la septième reprise et avant même d’avoir été en mesure de reprendre complètement ses esprits, Rubio a par la suite repris avec encore plus de vigueur là où il avait laissé, si bien que l’arbitre Marlon B. Wright a mis fin au carnage.


« David était fâché après moi, mais c’était la seule décision à prendre », a expliqué Anber. « David est un guerrier et il aurait aimé continuer, sauf que je ne pouvais pas prendre un tel risque. Il n’est âgé que de 22 ans. »

« Je pensais pouvoir le finir, mais il a finalement eu le meilleur sur moi », a ajouté Lemieux. « Son expérience a fait la différence. Il a bien pris son temps et n’a eu aucun mal à identifier ma stratégie. »

Rubio a en effet encaissé toutes les frappes de son jeune adversaire sans jamais démontrer le moindre signe de faiblesse. Il a avoué que ses 55 combats et 239 rounds d’expérience l’avaient bien préparé à son face à face avec Lemieux.

« J’ai appris à ne jamais paniquer quoiqu’il arrive », a précisé le pugiliste originaire de Torreon. « Mais David n’a pas à s’inquiéter, il est promis à un très bel avenir. Tous les boxeurs sont passés par là. »

Avant de penser à son retour, Lemieux devra soigner ce qui a toutes les apparences d’une fracture de l’os orbital droit, mais surtout de comprendre les raisons de son échec.

« L’expérience acquise aujourd’hui ne s’achète pas », a déclaré le promoteur Yvon Michel. « Ça freine évidemment l’élan que nous avions, mais je suis convaincu que David reviendra en force. »

http://www.rds.ca/boxe/chroniques/317871.html
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum